La scolarité

     Au Vietnam, la scolarité a une place très importante et particulièrement à la campagne.

A Tan Thoi les conditions de vie permettent difficilement aux enfants d'aller à l'école;si le gouvernement participe aux frais d'inscription pour l'école primaire, les frais à la charge des familles restent importants : uniforme, fournitures, assurance scolaire obligatoire...

     Pour beaucoup, l'école est très éloignée et bien sûr il n'y a pas de transports scolaires. Certains enfants doivent beaucoup marcher (parfois jusqu'à 10 kilomètres) et donc se lever très tôt, la classe commençant à 6h30.

Bien souvent, les enfants n'iront pas au collège; ils devront trouver un travail pour aider la famille.

 

 Comment les aider?

       de l'école primaire à la troisième :

     L'argent du parrainage permet à l'enfant d'aller à l'école mais ne suffit pas à payer les frais annexes.

Chaque été, l'association grâce aux dons achète des uniformes. Elle offre également des vélos pour les enfants qui vivent loin de l'école.

 

      de la seconde à la terminale :

     A ce jour, il n'y a pas de lycée sur l'île, les adolescents doivent traverser le fleuve et louer une chambre à plusieurs. Ces nouvelles contraintes financières entraînent souvent l'abandon de la scolarité. C'est pourquoi l'association, grâce aux dons, peut être amenée à soutenir certains lycéens en grande précarité.

 

       les études supérieures :

     Les universités se trouvent pour la plupart à Ho Chi  Minh (100 kilomètres de Tan Thoi). Une fois l'examen d'entrée en poche, les étudiants doivent payer leurs logements, leurs repas, le transport et les frais d'inscriptions...Tous travaillent le soir pour financer une partie de leurs études. Cependant cela ne suffit pas et là encore l'association les soutient financièrement.

Depuis 10 ans le nombre d'enfants parrainés, inscrits à l'université, a fortement progressé. Certains sont devenus ingénieurs, enseignants;une jeune fille termine actuellement ses études à l'école vétérinaire.