Il y a 3 ans, Pousse-Pousse faisait la connaissance de Phong et Lan chi, un jeune couple d’étudiants vietnamiens.

Phong a vécu trois ans sur ANGERS pour effectuer un travail de recherche, présenter sa thèse et décrocher son doctorat. Lan Chi son épouse est venue le rejoindre. Les dimanches en famille ils étaient là, avec nous. L’été c’était les parties de Molky ou de badminton, les barbecues et les siestes sous les arbres. L’hiver, les chocolats chauds prés du feu de cheminée, les parties de billard aussi. Ils étaient de toutes nos sorties et avec quelques amis nous étions « la famille ».

Phong et Lan Chi étaient si impliqués dans la vie de l’association, traduisant les courriers des parrains, participant aux manifestations que c’est tout naturellement que Phong est devenu vice-président de Pousse-Pousse.

Peu à peu ils sont venus avec des amis , étudiants vietnamiens eux aussi et la famille s’est agrandie. En 2017 et 2018 nous avons fêté ensemble le TET, ce qui a permis à de nombreux parrains de côtoyer le temps d’une soirée la culture vietnamienne.

En septembre 2017, Pousse-Pousse a souhaité aider les nouveaux étudiants vietnamiens à s’intégrer et a lancé le projet » famille à la rescousse ». Le principe est simple : une famille française se porte référente d’un ou d’une étudiante, l’ invite un dimanche à partager un repas, un samedi lui propose d’ apprendre à cuisiner, un autre jour lui permet de faire une ballade en forêt, ou l’aide à découvrir la ville d’Angers. L’étudiant peut se tourner vers sa famille pour demander un conseil ou une adresse… Cette année, 10 étudiants se sont portés volontaires et sont épaulés par 10 familles. C’est une expérience très riche pour chacun.

Les liens se sont tissés au fil des mois et une vraie relation d’amitié s’est installée. Les étudiants apprécient les moments en famille. Et les familles elles aiment faire découvrir la culture française aux étudiants. Certains participent aux fêtes de famille, jouent avec les enfants et apprennent même à leur famille à parler vietnamien. Les Ptites Pousses aussi participent bien sûr à cet échange de culture et nous organisons de temps en temps des sorties communes.

Cet hiver, dans le cadre du financement de leur projet « Voyager apprend la tolérance » les Ptites Pousses se sont portées volontaires pour faire les paquets cadeaux à NOCIBE. Un énorme travail tout au long du mois de décembre. Des étudiants vietnamiens sont venus leur prêter mains fortes. Peu à peu des liens de solidarité et d’amitié se tissent. Certains étudiants vietnamiens, plus à l’aise avec la langue française aident à la traduction des courriers des parrains pour les filleuls.

A l’occasion de la venue des 21 collégiens de TAN THOI, certains étudiants se sont portés voontlaires pour accompagner le groupe dans ses déplacements et faciliter les échanges…

A la rentrée prochaine, nous réitèrerons l’expérience « famille à la rescousse » et continuerons a renforcer les liens qui nous relient à ces jeunes, avides d’apprendre et de mieux comprendre la culture française.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.