A chaque manifestation, l’association expose son artisanat rapporté deux fois par an du Vietnam, ses confitures et ses petites gourmandises.

L’ artisanat

L’artisanat, acheté sur place, dans les marchés à Saigon et à TAN THOI remporte un vif succès. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses, des bracelets en pierre naturelle aux trousses brodées, des marionnettes aux sets de table, des boites en laques aux peignoirs de soie. Le raffinement asiatique est partout présent.
Après chaque séjour Babeth, Marlène et Françoise ont pour mission de faire l’inventaire, d’étiquetter, de trier, de ranger… Babeth, notre « Babeth magique » aux doigts de fée répare, recouds, recolle, reprise, repasse.Tout doit être parfait Chaque produit est enveloppé dans du papier bulle, répertorie et rangé.
Lors des manifestations, il faut présenter les objets joliment selon un ordre bien établi. Chaque chose doit être à sa place et là encore c’est Babeth notre chef d’orchestre qui a toujours le goût pour faire s’accorder les couleurs, mettre en valeur les matières. Vendre est tout un art : il faut avant tout aimer ce que l’on propose et savoir en parler.

Les petites gourmandises

Depuis quelques années Pousse-Pousse offre aux curieux la possibilité de goûter quelques produits locaux : des épices et du thé. Le gingembre confit, mis délicatement en sachet remporte un vif succès. Il se déguste en accompagnement d’une tasse de thé et facilite la digestion.
Les thés au jasmin, à l’artichaut, les thés verts et noirs prennent place tout naturellement sur cette petite table de dégustation. Le poivre noir, présenté dans des petits sachets en toile de coton, côtoie les sels citronnés. Des petits sacs garnis sont proposés pour offrir. Là encore Babeth fait des miracles à partir de pochettes de café elle confectionne des sacs, de différentes tailles, réutilisables et écologiques.

Les confitures

Elles ne viennent pas bien évidemment du Vietnam mais ont aidé à rendre populaire notre stand de gourmandise. Depuis de longues années les confitures de Marlène, à peine exposées, disparaissent comme par enchantement. Des connaisseurs n’hésitent pas à venir d’autres départements pour en faire des provisions.

Les bénéfices de ces ventes servent à la construction de maisons, à l’achat de chèvres, de vaches, de lapins. Derrière chaque manifestation, se cache un immense travail de préparation. C’est cette passion que met chaque membre de Pousse-Pousse dans ce qu’il fait qui permet de rendre notre association pérenne.

L’artisanat et les confitures
Catégories : Actualités générales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.