Le Têt est la fête la plus importante au Vietnam. Elle signe aussi l’arrivée du printemps. Les préparatifs s’étalent sur plusieurs semaines et tout le pays est en effervescence.

LES TEMPS FORTS POUR PREPARER LE TET

Préparer le départ des génies du foyer «Ong Cong Ong Tao»

Les vietnamiens pensent que ce qui se produit dans une famille est suivi par les génies du foyer, deux dieux et une déesse, qui en font un rapport annuel pour présenter à l’Empereur de Jade suite à un voyage au 23ème jour du dernier mois lunaire. Au regard de ce rapport il sera décidé des événements à venir pour la famille les 12 prochains mois. Le 23ème jour  la famille prépare les offrandes du culte dont un poisson qui est nécessaire pour servir de moyen de locomotion aux génies.

Ranger, laver, nettoyer, la maison                        

Quand vous lirez les lettres de vos filleuls, vous pourrez remarquer que tous racontent qu’ils aident leurs parents ou grand-parents à nettoyer, balayer la maison. C’est un rituel important. La famille va accueillir la nouvelle année dans une maison propre et saine. C’est aussi une façon de se débarrasser de tous les soucis qui ont terni l’année passée.

Aller au marché

Il y a beaucoup de monde au marché à l’époque du Têt. On y achète des fleurs pour décorer la maison. Les plus emblématiques de cette période de nouvelle année sont les fleurs d’abricotier. Sur le marché on trouve aussi des fruits qui seront placés sur la table, ou sur les autels, en offrande.

Préparer les plats traditionnels

Aujourd’hui, 3 février pour les occidentaux, pour nos amis vietnamiens nous sommes le 29 décembre, jour où toutes les familles préparent le porc au caramel et le fameux Banh Têt. Ces plats sont destinés aux âmes des ancêtres qui vont rentrer dans les maisons demain.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.