Phuc, ce petit bonhomme de 7 ans, rencontré par hasard et dont la situation terrible nous a toutes et tous émue. Orphelin, ses parents sont morts du SIDA. Séropositif, atteint d’une tuberculose ganglionnaire, il a été laissé pour mort, avant que son oncle et sa tante ne le recueillent. Grâce à un formidable élan de solidarité, une véritable équipe s’est constituée afin d’aider Phuc à se soigner et à grandir.

En juillet, nous sommes allés lui rendre visite et avons trouvé un petit garçon toujours très timide, mais bien éveillé et en bien meilleure forme. Depuis, tous les mois, Khoa va à sa rencontre et nous fait parvenir des petites videos des photos, qui témoignent de sa formidable évolution.

Cet été nous avions entrepris d’améliorer les conditions de vie de Phuc et de sa famille. Il était important que ce petit garçon malade bénéficie d’un environnement plus sain. Peu à peu, en fonction des dons, les travaux ont avancé et en janvier nous avons pu installer des toilettes et une douche.

Depuis septembre, Phuc va à l’école. Il sait déjà écrire et apprend à dessiner. Le collectif « tous pour Phuc » lui a envoyer des crayons de couleur, des albums de coloriage afin de l’encourager. Lui qui n’avait jamais joué avec aucun autre enfant, se rend à l’école sur le porte bagage d’un petit voisin. C’est une sacrée expérience !

Une marraine a offert à Phuc un petit vélo afin qu’il puisse développer son équilibre.

Aujourd’hui, Phuc se rend une fois par mois à HOCHIMINH pour un contrôle. Il va bien. Son sourire est pour chacun de nous une récompense incroyable.

Ces photos témoignent de l’évolution de ce petit père et nous prouvent, s’il le faut encore, que tous ensemble, unis, nous pouvons changer la vie d’un enfant.


En savoir plus sur Pousse-Pousse

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

Catégories : Parrainage

0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.